Violences des militaires putschistes à Ouagadougou : deux victimes racontent leur calvaire

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : jeudi 8 octobre 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Masbé Ndengar

14 victimes mortelles et plus de 250 blessés, le bilan provisoire du coup d’état survenu le 16 septembre au Burkina Faso est assez lourd. Pendant une semaine, la terreur du RSP a regné sur Ouagadougou.

Moussa et Amadou, deux jeunes victimes des violences du Régiment de sécurité présidentielle, racontent leur histoire.

« Dans le malheur nous avons lutté ensemble, dans la liberté nous triomphons ensemble. A présent, libre de mes mouvements, je reprends du service. Et par là même, je m’affirme en la légitimité nationale. La transition est ainsi de retour et reprend à la minute même l’exercice du pouvoir d’Etat. L’a-t-elle d’ailleurs jamais perdu ? Non, vu la clameur nationale contre les usurpateurs, vu la réprobation internationale contre l’imposture, c’est l’aveu même que le gouvernement de transition que vous avez librement choisi, et en qui vous avez totalement mis votre confiance, est resté le seul à incarner la volonté du peuple souverain. »

Michel Kafando, Président de la Transition, le 23 septembre 2015.

img