Tiken Jah Fakoly : "Il faut avoir le courage de nos ancêtres"

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : mardi 22 décembre 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Moctar BARRY

Tiken Jah Fakoly a, tout le long de sa carrière, fait référence à l’Histoire comme modèle pour la jeunesse africaine. En octobre 2015, Tiken initie la première édition du Festival Historique du Manding à Siby, à 40 km de Bamako au Mali. Il propose un festival au contenu inédit : conférences historiques, théâtre, exposants, concerts géants. Ce festival est l’occasion de rappeler à tous les valeurs sociales africaines et de rendre hommage aux ancêtres et pionniers dans la lutte pan-africaine.

A l’occasion de la première édition de ce festival, Tiken Jah Fakoly a accordé un entretien à Droit Libre TV .

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img