Santé mentale au Bénin et en Côte d’Ivoire - Les enchaînés

DATE DE PUBLICATION : dimanche 22 novembre 2015
THEME : Santé

Grégoire Ahongbonon parcourt le Bénin et la Côte d’Ivoire à la recherche de personnes malades psychiques, condamnés à vivre enchaînés à un arbre, loin de tous. Il les libère, les relève, les réintègre. Une histoire vraie qui nous bouscule et nous interroge sur notre propre façon d’accueillir les personnes en souffrance psychique, près de chez nous, aux coins de nos rues.

Un excellent document pour mieux comprendre la maladie mentale par des images touchantes et la rencontre d’hommes et de femmes ayant à cœur de secourir et de traiter humainement des personnes atteintes de maladies mentales.

(Vidéo d’introduction de la mission de la Saint-Camille-de-Lellis de l’Afrique de l’ ouest.)

« Un Africain authentique est celui-là qui sait ce que ses ancêtres faisaient avant. Si vous ne connaissez pas votre passé, vous n’êtes pas un Africain. Si vous ne savez pas ce que faisaient vos ancêtres vous n’êtes pas un Africain. Si vous interroger les africains, 90% d’entre eux ne savent pas que leurs ancêtres ont été les premiers à avoir créé une religion donc ils suivent ce qu’on leur dit, ils appliquent ce qu’on leur dit et rejettent leur propre origine. On ne peut s’en sortir quand on rejette sa propre origine. On ne peut pas se réaliser dans la peau d’autrui. Un Africain ne sera jamais un Français, ne sera jamais un Arabe…il faut qu’il soit lui-même : c’est ça être un Africain authentique. Être soit même, savoir ce que les ancêtres faisaient et essayer de suivre la route. Si on fait cela, vous verrez qu’en moins d’un quart de siècle on s’en sortira. Notre jeunesse sera une jeunesse forte à l’égal des jeunesses d’autres pays du monde »,

Doumbi Fakoly sur Droit Libre TV en Janvier 2017.

img