Radio Liberté : libérer les droits par les ondes

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : samedi 28 mars 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Médias
AUTEUR : Adama SORGHO

Mise en place par le Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDHP), la Radio Liberté s’est donné pour tâche de promouvoir les droits humains à travers les ondes. A Ouagadougou d’où elle émet sur la fréquence 92.8 FM, la radio a rapidement séduit les auditeurs avec les sujets que ses animateurs traitent à l’antenne. L’information, les émissions interactives aussi bien en français qu’en Mooré, des tribunes des droits humains… La radio Liberté a concocté une grille de programme qui assume sa ligne éditoriale et qui lui ont permis de s’imposer chez les auditeurs.

« … Le pouvoir d’hier et d’aujourd’hui. Le pouvoir devient absolu. Les charlatans du droit, on n’a plus besoin de votre dictature continue. Monsieur les connaisseurs, monsieur les professeurs, la loi n’est-elle pas l’expression de la volonté populaire ? Pourquoi votre projet de constitution est si impopulaire ? C’est normal parce qu’il annonce au peuple le règne de la terreur. Le couronnement du roi, un roi sans foi ni loi. Mon peuple est sur la croix alors je lève ma voix. Il parait que l’intégrité du territoire n’est pas atteinte, mais pourquoi le président du Mali IBK ne peut pas aller à Kidal ? Trop de députés alimentaires, concentration du pouvoir arbitraire. Comme Jean-Bedel Bokassa, IKB aussi veut être empereur. Constitution inconstitutionnelle, c’est le règne monarchique, violation de l’article 118, sauvons la république ... »

Master Soumy dans son single « Touche pas à ma constitution ».

img