Pierre Rabhi : plaidoyer pour la terre

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : dimanche 1er mars 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Opinions
AUTEUR : Masbé Ndengar

Pierre Rabhi est un essayiste, agriculteur biologiste, romancier et poète français. Il est l’inventeur du concept « Oasis en tous lieux ». Né en 1938 à Kenadsa, en Algérie, ce franco-algérien défend un mode de société plus respectueux de l’homme et de la terre. Son rapport avec le Burkina date d’avant la révolution et s’est consolidé avec son projet agricole à Gorom-Gorom à la demande de Thomas Sankara. Vétéran de l’agro écologie, à la fois concept et philosophie, il livre une bataille sans merci contre les pollueurs et les destructeurs de la nature. Il prône une agriculture saine, entend-on sans produits chimiques et dénonce avec force l’introduction des OGM dans la culture : « les OGM sont un crime contre l’humanité ». Et c’est un leurre de Dire que l’humanité atteindra l’autosuffisance alimentaire grâce aux OGM est un leurre. Pour lui, si rien n’est fait, alors l’humanité court à sa perte.

De son passage à Ouaga dans le cadre de la rencontre des agro écologistes qui s’est déroulée du 16 au 19 février 2015, Pierre Rabhi s’est confié à Droit Libre TV. Interview exclusive !

Depuis des siècles des personnes de couleur blanche sont éduquées à se penser supérieurs donc il faut alerter les personnes de couleur noire en leur disant que le discours mondial est un discours construit par l’occident. Ce discours dévalorise les personnes de couleur noire. J’ai rencontré deux enfants (à Ouagadougou) qui ont 7 et 11 ans, qui voulaient rentrer dans une valise d’une dame Blanche qui partait en France. Cela veut dire que déjà à 7 et 11 ans les enfants ne veulent plus rester ici. Nous de la société civile nous devons faire en sorte que les politiques mettent en place des politiques qui vont prendre soins de la société. Si des gens décident de partir c’est parce qu’ils pensent que chez eux il n’y a pas d’avenir.

Lilian Thuram

img