Paga, une jeunesse volée

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : vendredi 18 août 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Genre
AUTEUR : Aïssata Sankara

Paga n’a que 13 ans lorsque son père la donne en mariage à un homme d’un âge avancé. Du jour au lendemain, elle se retrouve mariée et coépouse dans un village autour de Ouahigouya, elle qui a toujours vécu en ville avec ses parents.

Paga doit donc réapprendre à vivre dans ce milieu qui lui est totalement inconnu et s’y adapter. Entre corvée d’eau, tâches ménagères, travaux champêtres et des fugues, 18 ans après, la voilà mère de trois enfants sans avoir elle-même eu d’enfance.

Aujourd’hui, elle s’est résignée à vivre pour ses enfants et avec un époux qu’elle n’aimera sans doute jamais.

« Dans le malheur nous avons lutté ensemble, dans la liberté nous triomphons ensemble. A présent, libre de mes mouvements, je reprends du service. Et par là même, je m’affirme en la légitimité nationale. La transition est ainsi de retour et reprend à la minute même l’exercice du pouvoir d’Etat. L’a-t-elle d’ailleurs jamais perdu ? Non, vu la clameur nationale contre les usurpateurs, vu la réprobation internationale contre l’imposture, c’est l’aveu même que le gouvernement de transition que vous avez librement choisi, et en qui vous avez totalement mis votre confiance, est resté le seul à incarner la volonté du peuple souverain. »

Michel Kafando, Président de la Transition, le 23 septembre 2015.

img