Niger : Les églises victimes de l’affaire Charlie Hebdo, deux ans après !

PAYS : Niger
DATE DE PUBLICATION : samedi 22 avril 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Souleymane DRABO

Des manifestations de désapprobation d’une caricature du prophète Mahomet à la une du journal satirique français Charlie Hebdo, ont dégénéré en pillages et en destructions des églises et des commerces chrétiens à Niamey et à Zinder, au Niger les 16 et 17 janvier 2015. Ce sont au total 45 églises qui ont été pillées, saccagées et incendiées par les manifestants.

Deux ans après, la situation est revenue à la normale. Mais des cas d’extrémisme violents persistent toujours dans ce pays. Pour résoudre ce problème, un cadre de dialogue interreligieux a été initié et est bien apprécié.

Droit Libre TV a rendu visite à la Paroisse St Gabriel pour un entretien à coeur ouvert avec son curé Paul Sandwidi pour parler des évènements , du dialogue interreligieux et des causes de la montée de l’extrémisme violent.

« Toute personne a droit à l’éducation. L’éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l’enseignement élémentaire et fondamental. L’enseignement élémentaire est obligatoire. L’enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l’accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite. L’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants ».

Article 26 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH)

img