Moussa Maïga : je ne suis pas réfugié, je suis juste chez moi !

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : vendredi 10 février 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Seidou Samba Touré

Fuyant la rébellion et le terrorisme au début de la crise dans le nord du Mali, plus de 32 000 réfugiés maliens sont arrivés au Burkina Faso. La plupart d’entre eux se sont installés dans les camps de réfugiés aménagés à cet effet.

Moussa Maïga quant à lui, a préféré de s’installer hors des sites d’accueil et construire sa propre maison à Gorom-Gorom. Moussa travaille désormais comme maçon dans la ville de Gorom-Gorom. Il a trouvé des nouveaux amis et sa famille s’intègre parfaitement dans la communauté locale. Aujourd’hui, il mène une nouvelle vie et laisse entendre que malgré tout, il se sent bien à Gorom-Gorom, comme chez lui.

Portrait d’un réfugié determiné de s’en sortir malgré les difficultés de la vie !

Réalisation : Seidou Samba Touré

« Il faut arrêter de faire du répressif, du sécuritaire ou même de la gesticulation et de la diabolisation du phénomène migratoire. Ce n’est ni un phénomène pervers, ni un phénomène criminel. Considérons- le et traitons- le comme un phénomène naturel qu’il faut accompagner, modaliser et positiver ».

Louis Michel

img