Mesure du CSC : Condamnation ferme de la maison de la presse du Niger.

PAYS : Niger
DATE DE PUBLICATION : lundi 25 mai 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Médias
AUTEUR : Boureima Balima

A l’appel des organisations professionnelles de médias et de journalistes au Burkina Faso, il sera organisé un sit-in devant les locaux du Conseil Supérieur de la Communication le mercredi 28 mai 2015. Un mouvement d’humeur et de protestation pour à nouveau interpeller l’instance de régulation sur sa décision de suspendre pendant trois mois les émissions d’expression directe sur les antennes des radios et télévision du Burkina Faso.

A quelques jours du sit-in, les médias Burkinabè peuvent compter sur le soutien de leur confrères du Niger à travers la maison de presse dont le président se dit profondément choqué et scandalisé par la décision de l’instance de régulation des médias du Burkina.

Baba Alpha est interrogé par le correspondant de Droit Libre TV à Niamey .

« Il faut aller vers la recherche de la paix et de la stabilité et je pense que nous allons y aller. (…) Le putsch, c’est du temps perdu, je le reconnais, des moyens perdus, je le reconnais, c’est des vies humaines de perdues, je le reconnais. »

Général Gilbert Dienderé en septembre 2015 après l’échec de son coup d’Etat

img