Marcory : la coiffure au masculin

PAYS : Côte d’Ivoire
DATE DE PUBLICATION : dimanche 13 septembre 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Geoffrey Vaha

Dans l’univers de la coiffure, destiné à priori aux femmes, de jeunes garçons de Marcory, quartier d’Abidjan, tentent de se faire un nom. S’il est vrai que leurs talents font l’unanimité, le sentiment reste différent sur ce qu’ils inspirent pour beaucoup.

Se définissant comme des personnes efféminées ou des homosexuels, ils doivent affronter le regard de la société mais refusent de se cacher. A leurs yeux le plus important reste leur passion : la coiffure.

Le rapport avec leur entourage n’a pas toujours été aisé. Mais si leur installation dans ce marché était difficile, désormais ils ont leur place, sont acceptés par les clientes et les affaires marchent.

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img