Manuscrits millénaires de Tombouctou : opération sauvetage en cours !

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : jeudi 12 janvier 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Souleymane DRABO

L’héritage culturel et patrimonial a toujours été l’une des cibles privilégiées des cellules terroristes. En Afrique, et plus précisément au Mali, l’histoire semble se répéter. Pendant l’occupation du nord du Mali par les extrémistes radicaux en 2012, des miliciens ont incendié ou détruit plusieurs bibliothèques de Tombouctou contenant des milliers de manuscrits ancestraux de valeur inestimable, des documents uniques qui datent des premiers temps de l’Islam.

L’ONG Savama-DCI est parvenue à sauver 360 000 manuscrits, au cours d’une opération secrète menée alors que les combats faisaient rage. Aujourd’hui, ces trésors du patrimoine mondial sont restaurés et numérisés à Bamako.

« L’époque où le maoïsme, le trotskisme, le léninisme divisaient les campus et opposaient les étudiants est révolue. L’époque de la Haute-Volta où il était question de courant réformiste liquidateur et de courant orthodoxe est à jamais révolue. C’était la belle époque des rêves révolutionnaires et internationalistes. Il était question de conviction, de lutte et de prise de conscience, de la nécessité d’abattre le grand Capital et ses conséquences, toutes choses nobles. Mais une des particularités de cette époque : la bourse était régulière et tous les bacheliers en avaient ; étudiant était synonyme d’avenir, de réussite sociale. Étudiant était un titre qui s’apparentait à chevalier de la connaissance mais surtout haut cadre et grand homme politique en herbe. Aujourd’hui les choses sont très loin de celles qu’elles furent à cette époque. Il y a un grand manipulateur des étudiants : la Misère »

Norbert Zongo in ‘’L’Indépendant’’ du 24/12/1996.

img