Lascony ou l’optimisme africain

PAYS : Autres Pays
DATE DE PUBLICATION : vendredi 4 novembre 2016
CATEGORIE : test
THEME : Education
AUTEUR : Ismaël Compaoré

Écrivain, historiographe, documentariste, conférencier, Nysymb Lascony est un chercheur pluridisciplinaire qui sillonne le monde à la recherche du savoir. En croisade contre l’ignorance et à la recherche de vérités historiques, Lascony, défenseur de la cause Noire se dit être en mission pour montrer l’autre facette de l’Afrique, celle qui rit, qui gagne, qui innove et non celle qui tend pitoyablement la main pour recevoir des miettes.

Dans cette interview, Nysymb Lascony, défenseur d’une « Afrique coquette », dénonce sans réserve les maux qui paralysent l’Afrique mais demeure optimiste pour l’avenir.

« L’époque où le maoïsme, le trotskisme, le léninisme divisaient les campus et opposaient les étudiants est révolue. L’époque de la Haute-Volta où il était question de courant réformiste liquidateur et de courant orthodoxe est à jamais révolue. C’était la belle époque des rêves révolutionnaires et internationalistes. Il était question de conviction, de lutte et de prise de conscience, de la nécessité d’abattre le grand Capital et ses conséquences, toutes choses nobles. Mais une des particularités de cette époque : la bourse était régulière et tous les bacheliers en avaient ; étudiant était synonyme d’avenir, de réussite sociale. Étudiant était un titre qui s’apparentait à chevalier de la connaissance mais surtout haut cadre et grand homme politique en herbe. Aujourd’hui les choses sont très loin de celles qu’elles furent à cette époque. Il y a un grand manipulateur des étudiants : la Misère »

Norbert Zongo in ‘’L’Indépendant’’ du 24/12/1996.

img