Lascony ou l’optimisme africain

PAYS : Autres Pays
DATE DE PUBLICATION : vendredi 4 novembre 2016
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Education
AUTEUR : Ismaël Compaoré

Écrivain, historiographe, documentariste, conférencier, Nysymb Lascony est un chercheur pluridisciplinaire qui sillonne le monde à la recherche du savoir. En croisade contre l’ignorance et à la recherche de vérités historiques, Lascony, défenseur de la cause Noire se dit être en mission pour montrer l’autre facette de l’Afrique, celle qui rit, qui gagne, qui innove et non celle qui tend pitoyablement la main pour recevoir des miettes.

Dans cette interview, Nysymb Lascony, défenseur d’une « Afrique coquette », dénonce sans réserve les maux qui paralysent l’Afrique mais demeure optimiste pour l’avenir.

« … Le pouvoir d’hier et d’aujourd’hui. Le pouvoir devient absolu. Les charlatans du droit, on n’a plus besoin de votre dictature continue. Monsieur les connaisseurs, monsieur les professeurs, la loi n’est-elle pas l’expression de la volonté populaire ? Pourquoi votre projet de constitution est si impopulaire ? C’est normal parce qu’il annonce au peuple le règne de la terreur. Le couronnement du roi, un roi sans foi ni loi. Mon peuple est sur la croix alors je lève ma voix. Il parait que l’intégrité du territoire n’est pas atteinte, mais pourquoi le président du Mali IBK ne peut pas aller à Kidal ? Trop de députés alimentaires, concentration du pouvoir arbitraire. Comme Jean-Bedel Bokassa, IKB aussi veut être empereur. Constitution inconstitutionnelle, c’est le règne monarchique, violation de l’article 118, sauvons la république ... »

Master Soumy dans son single « Touche pas à ma constitution ».

img