La tontine : la banque informelle des femmes

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : dimanche 23 avril 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Aïssata Sankara

La tontine est une association de personnes qui se retrouvent régulièrement afin de mettre en commun leur epargne en vue de la solution des problemes particuliers ou collectifs. Les participants versent regulierement des cotisations à un fonds commun qui est distribué tour a tour a chacun des membres.

Pour de nombreux citoyens et particulièrement les femmes, le système des tontines répond à un besoin réel, et ce besoin est à la fois d’ordre financier et social.

On parle des problèmes ; on s’encourage ; on s’aide. Les cotisations servent à répondre aux coups du sort qui frappent le plus durement l’une ou l’autre famille de la communauté. Grace à la tontine, de nombreuses femmes retrouvent leur indépendance.

Un reportage réalisé par Aïssata Sankara
produit avec l’appui du Fonds Commun Genre

« Toute personne a droit à l’éducation. L’éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l’enseignement élémentaire et fondamental. L’enseignement élémentaire est obligatoire. L’enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l’accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite. L’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants ».

Article 26 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH)

img