L’insuffisance rénale, « un tueur silencieux qui peut être maîtrisé »

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : dimanche 6 août 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Santé
AUTEUR : Assimi Zouré

La moyenne d’âge des insuffisants rénaux et dialysés au Burkina Faso se situe « autour de 40 ans » même si on assiste « de plus en plus à l’augmentation de patients jeunes ». Et parfois « même très jeunes », selon l’Association Burkinabè des Dialysés et Insuffisants rénaux (Abudir).

Quels sont les causes de l’insuffisance rénale, ses manifestations, ses modes de prévention et de traitement ?

Le docteur Ignace Nitiéma, néphrologue au Centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou, dresse le portrait « d’un tueur silencieux qui peut être maîtrisé… »

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img