Jeunesse Hakika, la nouvelle arme du rap Mauritanien : "Où est la démocratie ?"

PAYS : Autres Pays
DATE DE PUBLICATION : mardi 22 août 2017
CATEGORIE : test
THEME : Culture
AUTEUR : Seidou Samba Touré

Conscient de la lutte à mener, "Jeunesse Hakika" est un mouvement de jeunes mauritaniens dont les leaders sont deux rappeurs. Micro en main, ces artistes disent tout haut ce que les autres jeunes mauritaniens pensent bas.

Ils chantent dans plusieurs langues : Arabe, Wolof, Peul, Soninké,… tout en invitant leurs concitoyens à se concentrer sur les problèmes qui gangrènent le pays : corruption, impunité, pauvreté ou encore l’esclavage.

Portrait !

— -

Vidéo réalisée lors de l’atelier de réalisation documentaire formation, dans le cadre du festival Ciné Droit Libre Nouakchott en partenariat avec Assalam Aleikum.

Avec l’appui du Trans-Saharan Counter Terrorism Partnership (TSCTP)

« Dans le malheur nous avons lutté ensemble, dans la liberté nous triomphons ensemble. A présent, libre de mes mouvements, je reprends du service. Et par là même, je m’affirme en la légitimité nationale. La transition est ainsi de retour et reprend à la minute même l’exercice du pouvoir d’Etat. L’a-t-elle d’ailleurs jamais perdu ? Non, vu la clameur nationale contre les usurpateurs, vu la réprobation internationale contre l’imposture, c’est l’aveu même que le gouvernement de transition que vous avez librement choisi, et en qui vous avez totalement mis votre confiance, est resté le seul à incarner la volonté du peuple souverain. »

Michel Kafando, Président de la Transition, le 23 septembre 2015.

img