Jeune et veuve, Assèta Kaboré recycle des déchets pour garantir un avenir à ses enfants

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mardi 4 juillet 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Assimi Zouré

Assèta Kaboré, veuve de 35 ans, recycle des déchets plastiques depuis deux ans. Chaque matin, dans la précarité et en dépit de ses « maux de cœur », elle se rend dans un centre de recyclage et de broyage de déchets plastiques, à Ouagadougou, en vue d’assurer un avenir radieux à ses quatre enfants.

Droit Libre TV a rendu visite à cette femme battante !

« … Dans tout esclavage, dans toute tyrannie, dans toute dictature, c’est le cerveau qui souffre. Et c’est par le cerveau que l’on se libère. La vraie libération passe par là et nulle part ailleurs. Parce que c’est la conscience qui porte les chaines. Cette réalité́, nous devons l’avoir à l’esprit constamment, en dehors de tout intellectualisme... »

L’Indépendant n°148 du 4 juin 1996.

img