Jérémie, étudiant aveugle : au delà du handicap

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : jeudi 28 juillet 2016
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Kilayé BATIONO

Etre étudiant au Burkina Faso est déjà une difficulté ; avoir en plus un handicap devient un fardeau difficilement surmontable. Comme de nombreux autres camarades, Jérémie Bazié compte bien si faire, malgré l’inadaptation du système éducatif à sa situation de malvoyant. Quoi que ses parents aient mis les moyens après la perte de sa vue à son jeune âge pour qu’il poursuive son cursus scolaire, les difficultés ne cessent de s’alourdir. Sans aide ni FONER ni bourse, Jérémie Bazié, malgré son handicap est déterminé à réussir.

« L’époque où le maoïsme, le trotskisme, le léninisme divisaient les campus et opposaient les étudiants est révolue. L’époque de la Haute-Volta où il était question de courant réformiste liquidateur et de courant orthodoxe est à jamais révolue. C’était la belle époque des rêves révolutionnaires et internationalistes. Il était question de conviction, de lutte et de prise de conscience, de la nécessité d’abattre le grand Capital et ses conséquences, toutes choses nobles. Mais une des particularités de cette époque : la bourse était régulière et tous les bacheliers en avaient ; étudiant était synonyme d’avenir, de réussite sociale. Étudiant était un titre qui s’apparentait à chevalier de la connaissance mais surtout haut cadre et grand homme politique en herbe. Aujourd’hui les choses sont très loin de celles qu’elles furent à cette époque. Il y a un grand manipulateur des étudiants : la Misère »

Norbert Zongo in ‘’L’Indépendant’’ du 24/12/1996.

img