Jean Ziegler : L’esprit de Thomas Sankara est présent dans votre festival !

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : lundi 19 décembre 2016
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Divers

"Ce que je craignais est arrivé : je dois être à New York à la fin de la semaine. Veuillez m’excuser de mon absence auprès des organisateurs et du public du Festival."

C’est avec ces mots que le parrain du festival Ciné Droit Libre édition 2016 a annoncé l’annulation de son séjour à Ouagadougou. Séjour pourtant historique après près de trois décennies de boycot sous le régime de Blaise Compoaré.

Dans la lettre ouverte que Ziegler a souhaité faire diffuser publiquement, il revient en detail sur son amour pour le Burkina Faso et notamment sur son amitié avec le président Thomas Sankara.

« Toute personne a droit à l’éducation. L’éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l’enseignement élémentaire et fondamental. L’enseignement élémentaire est obligatoire. L’enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l’accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite. L’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants ».

Article 26 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH)

img