Hamsou Garba, la voix qui dérange les autorités nigériennes

PAYS : Niger
DATE DE PUBLICATION : vendredi 18 mars 2016
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Boureima Balima

La célèbre cantatrice nigérienne Hamsou Garba avait été interpellée en février 2016 par la police , puis incarcérée à la prison civile de Niamey. Hamsou Garba était accusée d’incitation à la désobéissance civile, à la suite de propos contenus dans ses dernières chansons. Celles-ci étaient notamment dédiées à la campagne électorale de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Hama Amadou.

Elle est sortie de la prison après dix jours de détention. Plus déterminée que jamais, elle poursuit son combat. Droit Libre TV l’a rencontrée à Niamey pour vous. Entretien exclusif !

« Dans le malheur nous avons lutté ensemble, dans la liberté nous triomphons ensemble. A présent, libre de mes mouvements, je reprends du service. Et par là même, je m’affirme en la légitimité nationale. La transition est ainsi de retour et reprend à la minute même l’exercice du pouvoir d’Etat. L’a-t-elle d’ailleurs jamais perdu ? Non, vu la clameur nationale contre les usurpateurs, vu la réprobation internationale contre l’imposture, c’est l’aveu même que le gouvernement de transition que vous avez librement choisi, et en qui vous avez totalement mis votre confiance, est resté le seul à incarner la volonté du peuple souverain. »

Michel Kafando, Président de la Transition, le 23 septembre 2015.

img