Guinéens rapatriés de l’Europe : le difficile retour

PAYS : Guinée
DATE DE PUBLICATION : vendredi 25 novembre 2016
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Moussa Diawara

En Guinée comme un peu partout en Afrique, nombreux sont les jeunes qui rêvent d’aller en Europe.

Kaba Sidibé, après avoir obtenu un visa de séjour de 6 mois il quitte sa Guinée natale pour la Belgique. À l’expiration de son visa, il sera expulsé mani militari vers son pays. Il est revenu au pays comme il est parti : les mains vides.

Contrairement à certains qui essuient généralement le mépris de la famille après un tel retour, Kaba Sidibé a bénéficié de l’accompagnement de sa famille. Il n’est pas prêt à oublier ce qu’il a enduré et déconseille fortement aujourd’hui à ses jeunes frères, candidats à l’immigration d’emprunter le même chemin que lui.

« Le bonheur se trouve partout » et Kaba Sidibé est déterminé à construire le sien dans son pays, la Guinée Conakry.

« L’entraînement est une réponse prévisible à une situation prévisible. L’éducation, quant à elle, est une réponse “raisonnée” à une situation imprévisible – en d’autres mots, l’exercice du sens critique pour répondre à l’inconnu. ».

Ronald Haycock in “The Labors of Athena and the Muses” (p. 171)

img