Guinée : Les NTIC pour rendre Conakry coquette

PAYS : Guinée
DATE DE PUBLICATION : dimanche 2 avril 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Moussa Diawara

L’insalubrité de certaines villes africaines est un réel problème. La capitale guinéenne n’est pas en reste. Autrefois appelée la perle de l’Afrique, Conakry ne présente plus que le visage d’immondices. La plage est un véritable dépotoir où personne n’ose s’y aventurer.

Mais soucieuse d’un environnement sain, Fatoumata Chérif a lancé une campagne de lutte contre l’insalubrité baptisée ‘’Selfie Déchets’’. Pour rendre Conakry coquette, Fatoumata sonne la mobilisation par les réseaux sociaux, notamment sur facebook et twitter. Pour elle, les NTIC sont un excellent outil de sensibilisation. La salubrité est une responsabilité collective. Pour ce faire, chaque citoyen doit jouer sa partition, aussi petite soit-elle.

« Toute personne a droit à l’éducation. L’éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l’enseignement élémentaire et fondamental. L’enseignement élémentaire est obligatoire. L’enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l’accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite. L’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants ».

Article 26 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH)

img