Fous errants : une autre vie est possible

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : samedi 12 juillet 2014
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Boubacar SANGARE

Les malades mentaux errants sont pour la plupart délaissés par leurs siens. Dans l’entendement de la majorité des gens, ils sont damnés ou possédés par des génies. Mais, avons-nous essayé de les sortir de la rue, savons-nous que ces gens peuvent être soigné ? Pensons-nous les aider à avoir une autre vie, une vie comme le notre ?

A Ouagadougou, une association de bénévoles a fait de l’assistance aux malades mentaux son cheval de bataille. Avec des moyens financiers très limités, ils arrivent à redonner un peu de dignité et de l’humanité à ces "fous".

Nous suivons soeur Rosalie et les autres bénévoles dans la rue ou encore à l’hôpital où le service psychiatrique est dépourvu de tout, mais le psychiatre garde l’espoir de pouvoir redonner la santé aux malades mentaux.

« Il y a MA vérité et TA vérité qui ne se rencontrent jamais, et LA Vérité qui se trouve au milieu. Pour s’en approcher, chacun doit se détacher un peu de SA vérité. Il faut que tu abandonnes TA vérité pour aller vers LA Vérité et que j’abandonnes MA vérité pour aller vers LA Vérité, pour que nous soyons des adeptes de LA vérité. C’est le symbolisme de la lune. Il y a la lune croissante et la lune décroissante. Il faut que les deux croissants se rejoignent pour qu’il y ait la pleine lune. La pleine lune dans la tradition africaine est considérée comme le symbole même de la lumière. »

Amadou Hampâté Bâ

img