Fondavo : sauvegarder la dignité des veuves au Togo

PAYS : Togo
DATE DE PUBLICATION : vendredi 20 novembre 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Daniel Addeh

Après avoir perdu leur conjoint, des millions de femmes dans le monde se trouvent, avec leurs enfants, dans une situation de grande détresse. Ces veuves souffrent souvent en silence : les rites de veuvage dégradants, la précarité financière ou encore les questions du lévirat sont des problèmes récurrents. Beaucoup de veuves sont privées de leurs biens et chassées de leur foyer par les membres de la famille du défunt.

Une fondation appelé FONDAVO (Fonds d’Aides aux veuves et orphelins) vient depuis quelques années au secours des veuves les plus vulnérables. Elle cherche à apporter de l’aide aux veuves et orphelins qui sont dans un dénuement total. Partie de la prise en charge de 23 orphelins à Niamtougou à travers la distribution de vivres et des habits, la FONDAVO compte aujourd’hui des centaines de veuves et d’orphelins parmi ses protégés.

Droit Libre TV est allé à la rencontre de son fondateur, le Dr Birregah, ainsi que deux femmes veuves.

« Il n’y a pas d’autre voie pour parvenir à surmonter les défis qui se posent à notre peuple que celle tracée sous la présidence de Thomas Sankara, en réactualisant ses combats : compter sur ses propres forces, avoir foi en l’initiative créatrice du peuple qui doit faire de la question du développement sa propre affaire, faire recours aux intelligences et aux énergies des hommes qu’il faut en les mettant aux places qu’il faut ; faire de la gestion honnête et lutter contre la corruption, le clientélisme, le favoritisme. Vivre selon nos moyens et selon nos capacités et, pour ce faire, l’exemple doit venir de ceux d’en haut ; mettre l’accent sur la refonte des mentalités pour faire du Burkinabè ce capital précieux et irremplaçable. »

Dr Valère D. Somé in Fasozine N°68, Mars-Avril 2017

img