Filles victimes de maltraitance et d’abus au Togo, l’espoir est permis

PAYS : Togo
DATE DE PUBLICATION : mercredi 29 juin 2016
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Daniel Addeh

La situation des jeunes filles victimes de toutes formes de maltraitance et d’abus sexuels est préoccupante au Togo. Chaque année , elles sont des milliers à quitter leur famille pour aller travailler à la capitale Lomé. Une fois sur place, l’espoir d’accéder à un lendemain meilleur va vite céder la place au désespoir. Le centre d’accueil d’Avoutokpa reçoit depuis plusieurs années ces jeunes filles victimes de toute forme de violence et d’abus sexuels .

« L’époque où le maoïsme, le trotskisme, le léninisme divisaient les campus et opposaient les étudiants est révolue. L’époque de la Haute-Volta où il était question de courant réformiste liquidateur et de courant orthodoxe est à jamais révolue. C’était la belle époque des rêves révolutionnaires et internationalistes. Il était question de conviction, de lutte et de prise de conscience, de la nécessité d’abattre le grand Capital et ses conséquences, toutes choses nobles. Mais une des particularités de cette époque : la bourse était régulière et tous les bacheliers en avaient ; étudiant était synonyme d’avenir, de réussite sociale. Étudiant était un titre qui s’apparentait à chevalier de la connaissance mais surtout haut cadre et grand homme politique en herbe. Aujourd’hui les choses sont très loin de celles qu’elles furent à cette époque. Il y a un grand manipulateur des étudiants : la Misère »

Norbert Zongo in ‘’L’Indépendant’’ du 24/12/1996.

img