Farida Nabourema : "J’écris pour exprimer ma colère" (Ciné Droit Libre 2016)

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : vendredi 16 décembre 2016
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Divers
AUTEUR : Redaction

« Droit de vivre : luttons contre l’extrémisme violent ». Tel s’intitule le thème de la 12e édition du festival Ciné Droit Libre. A l’occasion de cette rencontre des cinémas engagés d’Afrique et du monde, Droit Libre TV en partenariat avec la télévision Canal 3 vous offre son plateau spécial 100% droits humains, 100% liberté d’expression.

Avec des invités chocs, dans un discours franc et direct, allons à la rencontre des de ces femmes et hommes qui se battent au quotidien par leurs analyses pointues, par le micro ou la caméra, pour que triomphent les droits humains.

Farida Nabourema est une webactiviste togolaise. Elle anime un blog pour denoncer la malgouvernance et les abus des droits humains au Togo et ailleurs en Afrique. Elle vient présenter son livre "La pression de l’oppression" à Ouagadougou dans le cadre du festival Ciné Droit Libre.

« Nous sommes tous des migrants, soit personnellement, soit par le biais de nos ancêtres. Le préjugé contre les migrants pauvres trouve son origine dans l’idée selon laquelle les plus aisés (les migrants antérieurs) n’ont pas envie de partager avec les nouveaux les privilèges acquis. Historiquement, le problème s’apparente à la dichotomie entre les nobles et les plébéiens et à celle entre les héritiers et les non-héritiers. »

Résumé de ‘’Nous sommes tous des migrants’’ de Ricardo Guibourg.

img