Elie Kamano, reggae man et activiste : « Je...

DATE DE PUBLICATION : mercredi 16 août 2017
THEME : Opinions

Elie Kamano, reggae man et activiste  : « Je n’ai pas peur de tomber pour mon pays mais j’ai peur que ce pays tombe par mon silence. Je veux que le peuple guinéen se lève parce qu’il est pris en otage par une minorité qui a imposé l’oligarchie et qui continue à l’alimenter au détriment d’une grande majorité. Si on veut le changement, il y a des sacrifices qui vont avec : ne pas avoir peur de se faire arrêter, ne pas avoir peur de prendre une balle(…). Alpha Condé au lieu d’être la solution à nos problèmes il est en réalité le problème à la solution et à la lumière ».

« Dans le malheur nous avons lutté ensemble, dans la liberté nous triomphons ensemble. A présent, libre de mes mouvements, je reprends du service. Et par là même, je m’affirme en la légitimité nationale. La transition est ainsi de retour et reprend à la minute même l’exercice du pouvoir d’Etat. L’a-t-elle d’ailleurs jamais perdu ? Non, vu la clameur nationale contre les usurpateurs, vu la réprobation internationale contre l’imposture, c’est l’aveu même que le gouvernement de transition que vous avez librement choisi, et en qui vous avez totalement mis votre confiance, est resté le seul à incarner la volonté du peuple souverain. »

Michel Kafando, Président de la Transition, le 23 septembre 2015.

img