Elie Kamano, reggae man et activiste : « Je...

DATE DE PUBLICATION : mercredi 16 août 2017
THEME : Opinions

Elie Kamano, reggae man et activiste  : « Je n’ai pas peur de tomber pour mon pays mais j’ai peur que ce pays tombe par mon silence. Je veux que le peuple guinéen se lève parce qu’il est pris en otage par une minorité qui a imposé l’oligarchie et qui continue à l’alimenter au détriment d’une grande majorité. Si on veut le changement, il y a des sacrifices qui vont avec : ne pas avoir peur de se faire arrêter, ne pas avoir peur de prendre une balle(…). Alpha Condé au lieu d’être la solution à nos problèmes il est en réalité le problème à la solution et à la lumière ».

Depuis des siècles des personnes de couleur blanche sont éduquées à se penser supérieurs donc il faut alerter les personnes de couleur noire en leur disant que le discours mondial est un discours construit par l’occident. Ce discours dévalorise les personnes de couleur noire. J’ai rencontré deux enfants (à Ouagadougou) qui ont 7 et 11 ans, qui voulaient rentrer dans une valise d’une dame Blanche qui partait en France. Cela veut dire que déjà à 7 et 11 ans les enfants ne veulent plus rester ici. Nous de la société civile nous devons faire en sorte que les politiques mettent en place des politiques qui vont prendre soins de la société. Si des gens décident de partir c’est parce qu’ils pensent que chez eux il n’y a pas d’avenir.

Lilian Thuram

img