Elie Kamano : les vérités d’un Général

PAYS : Guinée
DATE DE PUBLICATION : mardi 24 février 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Bakary OUATTARA

Il se fait appeler le Général, car en plus d’être rébelle dans les textes de ses chansons, il l’est dans son comportement. Totalement rangé aux cotés des couches défavorisées de son pays, Elie Kamano a plusieurs fois été l’objet d’arrestations manquées. Il réalise alors qu’il dispose d’une véritable arme pour combattre l’injustice : le reggae. Mal gouvernance, corruption, gabegie, révision constitutionnelle en Guinée,… sont autant de maux qu’il dénonce dans ses chansons à travers les 5 albums qu’il a sur le marché du disque.

Droit Libre TV vous propose d’aller à la découverte d’un artiste qui s’en prend farouchement aux abus des régimes en Afrique.

« … Le pouvoir d’hier et d’aujourd’hui. Le pouvoir devient absolu. Les charlatans du droit, on n’a plus besoin de votre dictature continue. Monsieur les connaisseurs, monsieur les professeurs, la loi n’est-elle pas l’expression de la volonté populaire ? Pourquoi votre projet de constitution est si impopulaire ? C’est normal parce qu’il annonce au peuple le règne de la terreur. Le couronnement du roi, un roi sans foi ni loi. Mon peuple est sur la croix alors je lève ma voix. Il parait que l’intégrité du territoire n’est pas atteinte, mais pourquoi le président du Mali IBK ne peut pas aller à Kidal ? Trop de députés alimentaires, concentration du pouvoir arbitraire. Comme Jean-Bedel Bokassa, IKB aussi veut être empereur. Constitution inconstitutionnelle, c’est le règne monarchique, violation de l’article 118, sauvons la république ... »

Master Soumy dans son single « Touche pas à ma constitution ».

img