Dr Ra-Sablga Ouédraogo : « Le Burkina a besoin d’Hommes pour l’éloigner du précipice ! »

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : samedi 4 février 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Economie
AUTEUR : Ismaël Compaoré

L’institut Free-Afrik est un organisme indépendant de recherche, il existe depuis 5 ans avec pour credo : ‘’l’économie au service de la liberté’’. Free-Afrik a lancé son dernier rapport intitulé « S’éloigner du précipice, engager le renouveau ».

Pour les chercheurs de cet institut, 2016 a été une année perdue pour le Burkina Faso. Du PNDS, aux questions brulantes de l’heure, à savoir l’insécurité, la lutte contre le terrorisme, le phénomène des koglweogo et la reforme tant attendue de l’armée, le Dr. Ra-Sablga Seydou Ouedraogo et ses collègues ont passé au peigne fin les maux dont souffre le Burkina et ont proposé des pistes de solutions.

Entretien avec le directeur exécutif de l’institut Free-Afrik !

« … Le pouvoir d’hier et d’aujourd’hui. Le pouvoir devient absolu. Les charlatans du droit, on n’a plus besoin de votre dictature continue. Monsieur les connaisseurs, monsieur les professeurs, la loi n’est-elle pas l’expression de la volonté populaire ? Pourquoi votre projet de constitution est si impopulaire ? C’est normal parce qu’il annonce au peuple le règne de la terreur. Le couronnement du roi, un roi sans foi ni loi. Mon peuple est sur la croix alors je lève ma voix. Il parait que l’intégrité du territoire n’est pas atteinte, mais pourquoi le président du Mali IBK ne peut pas aller à Kidal ? Trop de députés alimentaires, concentration du pouvoir arbitraire. Comme Jean-Bedel Bokassa, IKB aussi veut être empereur. Constitution inconstitutionnelle, c’est le règne monarchique, violation de l’article 118, sauvons la république ... »

Master Soumy dans son single « Touche pas à ma constitution ».

img