Djafar Héma : "Plus personne ne versera le sang des Burkinabè !"

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : vendredi 10 octobre 2014
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Opinions
AUTEUR : Gabriel KAMBOU

Il est détesté par les uns, craint et apprécié par les autres. Il reçoit beaucoup de menaces, surtout de ses coreligionnaires musulmans. Mais rien ni personne n’ébranle la détermination du prêcheur des trois testaments : "Je me battrai jusqu’à ma mort..." Ses flèches de vérité secouent aussi le pouvoir politique en place. Djafar Héma, attention... ça tourne !

« Il faut aller vers la recherche de la paix et de la stabilité et je pense que nous allons y aller. (…) Le putsch, c’est du temps perdu, je le reconnais, des moyens perdus, je le reconnais, c’est des vies humaines de perdues, je le reconnais. »

Général Gilbert Dienderé en septembre 2015 après l’échec de son coup d’Etat

img