Déguerpissements sur les grandes artères à Bamako : Les commerçants remontés

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : dimanche 9 octobre 2016
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Nouhoum Kane

Le déguerpissement des commerçants détaillants engagé par le Gouverneur du District de Bamako fait grincer des dents et a même provoqué des émeutes dans la capitale malienne.

L’opération qui a débuté en août 2016 oblige les commerçants qui occupent de façon illégale les trottoirs des différentes artères de centre ville, de reloger leurs hangars au risque de les faire démolir par les bulldozers.

« Bamako, ville propre », l’opération conjointement organisée par le gouverneur de Bamako, Mme Sacko Aminata Kane, et la mairie du District de Bamako, divise les Bamakois. Les autorités maliennes ne le cachent pas. Bamako doit avoir fière allure avant le sommet France-Afrique en 2017. Les commerçants détaillants à eux, dénoncent l’opération qui risque de faire encore augmenter le taux de chômage de jeunes.

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img