Côte d’Ivoire : La FESCI à l’épreuve du pouvoir ADO

PAYS : Côte d’Ivoire
DATE DE PUBLICATION : dimanche 25 septembre 2016
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Abdoulaye Koné

L’université de Cocody d’Abidjan a connu des moments tendus ces derniers mois. Des affrontements entre étudiants et forces de l’ordre, des actes de vandalismes et de pillages entre autres ont été constatés. Cette situation découle de la volonté des autorités de déloger les étudiants dans le but de réquisitionner leurs dortoirs pour loger les athlètes des VIIIe jeux de la francophonie prévu pour 2017 à Abidjan.

Quelques mois après cette crise, nous sommes allés à la rencontre du secrétaire général de la FESCI, le plus grand syndicat d’étudiants de la Cote d’Ivoire.

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img