Côte d’Ivoire : attention, enfants en danger !

PAYS : Côte d’Ivoire
DATE DE PUBLICATION : jeudi 12 février 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Issa FLEPPY

Le temps de la célébration de la victoire des Eléphants a la CAN 2015 de football, les ivoiriens ont oublié le phénomène d’enlèvement d’enfants qui sévit dans le pays. Pourtant la menace est réelle et la psychose permanente. Une vingtaine d’enfants ont été enlevés et mutilés en l’espace de quelques mois. La police ne cesse d’appeler les population à la vigilance et à la collaboration pour faire face au phénomène. Les règles de prudence édictées tout comme la grande campagne de sensibilisation que le gouvernement ivoirien a initié montre que l’autorité elle-même est dépassée par son ampleur.

Dans ce reportage de son correspondant en Côte d’Ivoire, Droit Libre TV revient sur ce phénomène d’enlèvement et de mutilation d’enfants qui risque de gagner les autres pays de la sous-région si ce n’est déjà le cas.

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img