Brigade Verte de Ouagadougou : La propreté au péril de sa santé

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : dimanche 27 août 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Genre
AUTEUR : Aïssata Sankara

Dès 4 heures du matin, à vélo ou à moto, elles bravent intempéries et toutes sortes de risques pour assurer la propreté de la capitale burkinabè. Elles, se sont les balayeuses de la Brigade Verte de Ouagadougou. Issues pour la plus part de milieux défavorisés, elles sont au nombre de 3000 à prendre d’assaut trois fois par semaine les grandes artères de la ville. Malheureusement, ces braves femmes travaillent parfois dans un dénuement matériel total, au péril de leur santé.

Un reportage réalisé par Aïssata Sankara
Avec l’appui du Fond Commun Genre (FCG)

Depuis des siècles des personnes de couleur blanche sont éduquées à se penser supérieurs donc il faut alerter les personnes de couleur noire en leur disant que le discours mondial est un discours construit par l’occident. Ce discours dévalorise les personnes de couleur noire. J’ai rencontré deux enfants (à Ouagadougou) qui ont 7 et 11 ans, qui voulaient rentrer dans une valise d’une dame Blanche qui partait en France. Cela veut dire que déjà à 7 et 11 ans les enfants ne veulent plus rester ici. Nous de la société civile nous devons faire en sorte que les politiques mettent en place des politiques qui vont prendre soins de la société. Si des gens décident de partir c’est parce qu’ils pensent que chez eux il n’y a pas d’avenir.

Lilian Thuram

img