Barrage de Samandeni : les riverains entre crainte et colère

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : dimanche 19 juillet 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Logement
AUTEUR : Boubacar SANGARE

Le torchon brûle entre les populations riveraines du site de construction du barrage de Samandeni et le Programme de développement intégré de la vallée de Samandeni (PDIS) à l’ouest du Burkina Faso. Environ 26 000 ménages repartis en douze villages sont affectés directement ou indirectement par la construction du barrage. Les populations doivent être delocalisé pour faire place à ce grand barrage, mais dénoncent la sous-évaluation de leurs biens mobiliers et immobiliers et le manque d’infrastructures dans les zones de relogement : routes, pompes, etc.

Depuis lors, le dialogue social entre le PDIS et les populations affectées par la construction du barrage de Samandeni est quasiment rompu et tout le monde campe sur ces positions. Villageois et notables donnent de la voix à leur mécontentement.

Droit Libre TV est allé dans certains villages qui dans quelques années seront inondés par les eaux du barrage.

« Dans le malheur nous avons lutté ensemble, dans la liberté nous triomphons ensemble. A présent, libre de mes mouvements, je reprends du service. Et par là même, je m’affirme en la légitimité nationale. La transition est ainsi de retour et reprend à la minute même l’exercice du pouvoir d’Etat. L’a-t-elle d’ailleurs jamais perdu ? Non, vu la clameur nationale contre les usurpateurs, vu la réprobation internationale contre l’imposture, c’est l’aveu même que le gouvernement de transition que vous avez librement choisi, et en qui vous avez totalement mis votre confiance, est resté le seul à incarner la volonté du peuple souverain. »

Michel Kafando, Président de la Transition, le 23 septembre 2015.

img