Bamako : Main basse sur les logements sociaux ?

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : mardi 14 juillet 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Logement
AUTEUR : Moctar BARRY

Le programme de logements sociaux à Bamako fait grincer des dents chez beaucoup de Maliens, qui ne cachent plus leur déception avec l’introduction de l’apport personnel (entre 240 000 et 2,4 millions de F CFA) dans les critères d’attribution et pour lequel beaucoup de candidats sont obligés de s’endetter sans avoir la certitude de bénéficier d’une maison.

Le scepticisme des maliens découle surtout du partage de logements sociaux entre les institutions, les ministères, et d’autres bras longs qui exigent chacun un quota. Ce qui ne laisse que la portion congrue aux familles qui en ont réellement besoin. Les logements sociaux ne semblent plus être destinés aux couches défavorisées, mais plutôt aux nanties...

« La bière n’est pas une priorité. Qu’est-ce qu’on choisit, le mil pour manger ou le mil pour boire ? Je crois qu’il faut d’abord nourrir les gens. Ensuite on verra le sort de ceux qui veulent boire. Tous les burkinabè ne boivent pas de la bière, mais tous les burkinabè mangent chaque jour. Il y aura de la bière premièrement à condition que les gens aient fini de manger à leur faim, deuxièmement à condition que ce soit à partir de mil du Burkina. Est-ce qu’un régime politique sérieux peut avoir comme préoccupation principale le sort des buveurs de bière ? ».

Thomas SANKARA, le 4 octobre 1987

img