Au Burkina Faso, la "guerre des terres" aura-t-elle lieu ?

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mardi 12 février 2013
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Abdul Aziz Nikiema

A Kasso, au sud du Burkina Faso, la commerce de terres est à la mode. Des agrobusinessmen achètent des dizaines d’hectares de terres cultivables. Chose qui inquiète les migrants agricoles, qui se sont installés dans cette zone depuis des générations, pour cultiver des terres qui ne les appartiennent pas. Ces migrants risquent de se voir retirer leur champs par les populations autochtones, qui sont les propriétaires terriens. Certains producteurs ont déjà vu leurs champs vendus sans préavis aux agrobusinessmen. Un exemple poignant qui illustre que la problématique foncière est d’un enjeu crucial pour la paix et la cohésion social au Burkina Faso.

Extrait du film "la Guerre des Terres" réalisé par Aziz Nikiéma

« Dans le malheur nous avons lutté ensemble, dans la liberté nous triomphons ensemble. A présent, libre de mes mouvements, je reprends du service. Et par là même, je m’affirme en la légitimité nationale. La transition est ainsi de retour et reprend à la minute même l’exercice du pouvoir d’Etat. L’a-t-elle d’ailleurs jamais perdu ? Non, vu la clameur nationale contre les usurpateurs, vu la réprobation internationale contre l’imposture, c’est l’aveu même que le gouvernement de transition que vous avez librement choisi, et en qui vous avez totalement mis votre confiance, est resté le seul à incarner la volonté du peuple souverain. »

Michel Kafando, Président de la Transition, le 23 septembre 2015.

img