Amnesty International se mobilise pour les droits des femmes

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : samedi 18 juillet 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Santé
AUTEUR : Gabriel KAMBOU

Amnesty International démarre au Burkina Faso une campagne mondiale pour les droits des femmes. Cette campagne dénommée "Mon Corps, Mes droits" a été officiellement lancé lors d’une cérémonie, le mercredi 15 juillet 2015 à Ouagadougou.

La nouvelle campagne fait suite à la campagne sur la mortalité maternelle menée en 2010 et qui a révélé des obstacles à l’accès aux méthodes contraceptives pour de nombreuses femmes. Le choix du Burkina pour lancer cette campagne mondiale se justifie du faible taux d’accès aux méthodes contraceptives, l’un des taux les plus faibles au monde. En effet, au Burkina Faso la grande majorité de filles et femmes n’ont pas encore accès aux outils contraceptifs modernes. Le Burkina Faso fait partie des 20 pays au monde où moins de femmes et filles ont accès aux méthodes contraceptives modernes, le taux d’accès national n’étant que de 17%.

« Il faut aller vers la recherche de la paix et de la stabilité et je pense que nous allons y aller. (…) Le putsch, c’est du temps perdu, je le reconnais, des moyens perdus, je le reconnais, c’est des vies humaines de perdues, je le reconnais. »

Général Gilbert Dienderé en septembre 2015 après l’échec de son coup d’Etat

img