Aides ménagères à Bamako : travail ou exploitation ?

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : mardi 8 décembre 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Emploi

La crise économique, la pauvreté et le manque de chances pour les jeunes dans les villages ont accru l’exode rural. Les jeunes et notamment les filles viennent chercher du travail dans les villes. Les employeurs ne se font pas prier pour engager ces travailleurs bon marché. Payées au rabais, elles abattent un travail d’Hercule, souvent dans des conditions inhumaines.

Un reportage de Ibrahima DIA pour Droit Libre TV à Bamako, réalisé dans le cadre de la formation des JRI financé par l’ambassade du Royaume des Pays-Bas au Mali.

« L’époque où le maoïsme, le trotskisme, le léninisme divisaient les campus et opposaient les étudiants est révolue. L’époque de la Haute-Volta où il était question de courant réformiste liquidateur et de courant orthodoxe est à jamais révolue. C’était la belle époque des rêves révolutionnaires et internationalistes. Il était question de conviction, de lutte et de prise de conscience, de la nécessité d’abattre le grand Capital et ses conséquences, toutes choses nobles. Mais une des particularités de cette époque : la bourse était régulière et tous les bacheliers en avaient ; étudiant était synonyme d’avenir, de réussite sociale. Étudiant était un titre qui s’apparentait à chevalier de la connaissance mais surtout haut cadre et grand homme politique en herbe. Aujourd’hui les choses sont très loin de celles qu’elles furent à cette époque. Il y a un grand manipulateur des étudiants : la Misère »

Norbert Zongo in ‘’L’Indépendant’’ du 24/12/1996.

img