61 journalistes de 14 pays exigent la libération sans condition du journaliste Baba Alpha du Niger

PAYS : Niger
DATE DE PUBLICATION : vendredi 21 avril 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Médias

La Cellule Norbert Zongo pour le journalisme d’investigation en Afrique de l’Ouest (CENEZO) a tenu du 18 au 20 avril 2017, un atelier de formation sur le thème : « Le journalisme d’investigation international dans la région du sahel ». Cette session de formation a été l’occasion pour la soixantaine de journalistes présents, de dénoncer la dégradation de la liberté d’expression et de presse au Niger.

Dans une déclaration dite de Ouagadougou, ils ont exigé la libération sans condition du journaliste Baba Alpha de la chaine privée Bonfaray. Très critique à l’égard du régime Issoufou, il a été inculpé, le lundi 3 avril dernier, avec son père, âgé de 70 ans, pour faux et usage de faux.

Une poursuite jugée fallacieuse, une intimidation et une atteinte grave à la liberté de presse et à l’indépendance du journaliste selon la CENEZO.

« Oui, nous [Blaise Compaoré et moi] habitons l’un en face de l’autre. Je l’ai invité à déjeuner. Nous avons échangé sur ce qui lui est arrivé, car, comme moi, il a subi un coup d’Etat. Je l’ai trouvé serein et je crois que je suis un exemple pour beaucoup. Il faut de la patience, de la sérénité … Le temps est un facteur important. »

Henri Konan Bédié in J.A n°2945 du 18 au 24 juin 2017.

img