30 ans du nom "Burkina Faso" : Blandine Sankara a découvert le sens véritable de ce nom

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : dimanche 3 août 2014
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Politique
AUTEUR : Bakary OUATTARA

Quand son frère, président Thomas Sankara, décide à l’occasion du premier anniversaire de l’avènement de la révolution, de rebaptiser la Haute Volta en Burkina Faso, Blandine Sankara trouve le nom "pas très joli".

C’est plus tard qu’elle a compris le sens du nom que Thomas Sankara a donné à son pays, un nom qui traduit un paquet de valeurs.

A l’occasion du 30me anniversaire du nom "Burkina Faso", Blandine revient sur ce changement et comment cela a transformé sa vision sur son pays.

« Dans le malheur nous avons lutté ensemble, dans la liberté nous triomphons ensemble. A présent, libre de mes mouvements, je reprends du service. Et par là même, je m’affirme en la légitimité nationale. La transition est ainsi de retour et reprend à la minute même l’exercice du pouvoir d’Etat. L’a-t-elle d’ailleurs jamais perdu ? Non, vu la clameur nationale contre les usurpateurs, vu la réprobation internationale contre l’imposture, c’est l’aveu même que le gouvernement de transition que vous avez librement choisi, et en qui vous avez totalement mis votre confiance, est resté le seul à incarner la volonté du peuple souverain. »

Michel Kafando, Président de la Transition, le 23 septembre 2015.

img