30 ans du nom "Burkina Faso" : Blandine Sankara a découvert le sens véritable de ce nom

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : dimanche 3 août 2014
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Politique
AUTEUR : Bakary OUATTARA

Quand son frère, président Thomas Sankara, décide à l’occasion du premier anniversaire de l’avènement de la révolution, de rebaptiser la Haute Volta en Burkina Faso, Blandine Sankara trouve le nom "pas très joli".

C’est plus tard qu’elle a compris le sens du nom que Thomas Sankara a donné à son pays, un nom qui traduit un paquet de valeurs.

A l’occasion du 30me anniversaire du nom "Burkina Faso", Blandine revient sur ce changement et comment cela a transformé sa vision sur son pays.

Depuis des siècles des personnes de couleur blanche sont éduquées à se penser supérieurs donc il faut alerter les personnes de couleur noire en leur disant que le discours mondial est un discours construit par l’occident. Ce discours dévalorise les personnes de couleur noire. J’ai rencontré deux enfants (à Ouagadougou) qui ont 7 et 11 ans, qui voulaient rentrer dans une valise d’une dame Blanche qui partait en France. Cela veut dire que déjà à 7 et 11 ans les enfants ne veulent plus rester ici. Nous de la société civile nous devons faire en sorte que les politiques mettent en place des politiques qui vont prendre soins de la société. Si des gens décident de partir c’est parce qu’ils pensent que chez eux il n’y a pas d’avenir.

Lilian Thuram

img