- Droit Libre TV

« Je m’en fou des journalistes. Si demain, j’organise une conférence de presse, ne venez pas. Je parlerai à des lézards qui iront écrire ... Ce ne sont pas les journalistes d’aujourd’hui qui opéreront le changement au Burkina »

Laurent Bado, député à l’assemblée Nationale.